Flash Info

La Baignade autorisée au lac des Vieilles Forges En savoir plus

Le leader mondial du ferroviaire s’implante dans les Ardennes

Vendredi 9 mars, un protocole pour l’expérimentation d’un autocar interurbain électrique a été signé sur le site de l’aérodrome des Ardennes - Etienne Riché entre le groupe Clément Bayard Technologies CRRC, la Région Grand Est et le Conseil départemental des Ardennes, lors d’une matinée dédiée aux mobilités et aux connexions transfrontalières.


Le Conseil départemental poursuit ses actions de développement de l’aérodrome des Ardennes - Etienne Riché. Il vient en effet d’entériner, aux côtés de la Région Grand Est, devenue depuis le 1er janvier 2017 l’autorité organisatrice de l’ensemble des transports routiers interurbains de son territoire, un protocole pour permettre au groupe Clément Bayard Technologies CRRC d’expérimenter ses véhicules de transport en commun électriques à charge ultra-rapide. La marque française Clément Bayard Technologies CRRC a noué un partenariat avec le leader chinois des transports ferroviaires, le groupe CRRC. Objectif : favoriser l’émergence de nouvelles mobilités en réduisant l’empreinte carbone de tous les déplacements. Cet enjeu, lié à la transition écologique, s’inscrit dans un contexte de fin programmée par de nombreuses capitales et métropoles de la circulation des véhicules à essence ou diesel, synonymes d’émissions de CO2. 

Vers l’excellence industrielle de demain

Noël Bourgeois, le Président du Conseil départemental des Ardennes, n’a pas caché sa satisfaction de voir se concrétiser ce partenariat débuté il y a un peu moins d’un an : « Le département des Ardennes est heureux et fier de voir remis en pleine lumière toutes ses capacités industrielles, tous ses atouts géographiques et stratégiques sur la carte de l’Europe, toutes ses richesses humaines et en particulier ses savoir-faire technologiques. Les Ardennes se trouvent désormais reliées grâce à vous à l’excellence industrielle de demain. » 
Preuve de l’intérêt que porte CRRC à ses nouvelles perspectives de développement dans les Ardennes, le président exécutif du groupe, Lin Tian, avait spécialement fait le déplacement de Chine pour assister à la signature du protocole.

Retrouvez l'allocution complète de Noël Bourgeois, Président du Conseil départemental des Ardennes.
 

Galerie photos : Matinée Mobilités et Connexions transfrontalières

Belval, future base logistique de CRRC

En choisissant de s’implanter dans les Ardennes, le groupe a pour ambition de se positionner sur le marché européen et plus particulièrement ceux des pays d’Europe du nord. Belval doit ainsi devenir la base logistique pour permettre l’acheminement depuis la Chine des pièces pour concevoir les bus électriques. Le groupe entend bien profiter des avantages du site, notamment en termes de connexions autoroutières (l’A304 va permettre de relier de manière continue Marseille à Rotterdam), ferroviaires (la nouvelle route de la soie, axe ferroviaire stratégique entre la France et la Chine, passe par les Ardennes) et aériennes, pour pérenniser sa présence dans les Ardennes.  
Pour Bruno Le Roux, ancien ministre et président de Clément Bayard Technologies CRRC, « il n’y a pas d’endroit plus central en Europe que celui où l’on est aujourd’hui ! Il y a tout dans les Ardennes, c’est une chance pour nous, j’espère que ce sera aussi une chance pour vous. » 

Un site stratégique complet

Avec une piste de 1500 mètres de long pour 30 mètres de large, ainsi que des surfaces au sol disponibles en périphérie du site, l’aérodrome des Ardennes - Étienne Riché offre au groupe de multiples possibilités pour réaliser ses tests. Fermé à la circulation routière et publique, le site permet ainsi aux conducteurs-essayeurs de développer en toute confidentialité et sécurité des essais de Recherche et Développement. L’aérodrome des Ardennes - Étienne Riché dispose en outre de tous les aménagements électriques et numériques nécessaires (borne de recharge et connexion en technologie de liaison mobile 4G et Internet haut débit).