Flash Info

La Baignade autorisée au lac des Vieilles Forges En savoir plus

Ardennes magazine : pause lecture #2

Avec le contexte lié au coronavirus, votre magazine sera distribué dans votre boîte aux lettres dès que possible. Néanmoins, et parce que cette période semble propice à la lecture, nous vous invitons à le découvrir chaque jour… Focus aujourd'hui sur la venue dans les Ardennes, en février dernier, de 50 collégiens vendéens. Au programme de cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre d’un projet pédagogique : échanges avec des témoins de la Seconde Guerre mondiale, visites et découverte du territoire.

#2 Vendéens et Ardennais unis contre l'oubli

En mai 1940, la quasi-totalité des 290.000 habitants du département a dû fuir l’avancée des troupes allemandes en s’expatriant dans les Deux-Sèvres et en Vendée. 80 ans plus tard, quatre classes de 3ème des collèges vendéens de Bellevigny et de Saint-Jean-de-Monts d’une part, de Villers-Semeuse et de Vouziers d’autre part travaillent ensemble pour entretenir cette mémoire.
Noël Bourgeois, Président du Conseil départemental des Ardennes, confirme les bienfaits de ce jumelage : « Né dans la douleur de l’exode de 1940, le rapprochement des Ardennais et des Vendéens a permis de nouer, plus qu’ailleurs, des liens durables d’amitié. Je suis heureux que ce projet permette à des collégiens de redécouvrir leur propre histoire et à notre amitié de perdurer. »
Objectif de cette action pédagogique : combattre l’oubli en collectant la parole des témoins pour les valoriser au sein d’une exposition itinérante. Déjà l’année dernière, les collégiens de Vouziers et de Villers-Semeuse avaient rencontré et filmé des témoins de l’exode dans le cadre d’un projet impulsé par la Bibliothèque départementale des Ardennes.

Des échanges pour se souvenir

Cette opération a pris un nouveau tournant en février dernier avec la venue des collégiens vendéens dans les Ardennes. Et cette visite revêt un intérêt particulier pour plusieurs d'entre eux. « Etre ici est très important pour moi puisque mon arrière-grand-père, qui était Ardennais, a vécu l’exode en mai 1940. Cela me permet de mieux connaître le passé de ma famille », confie Auréliane, élève de Bellevigny.
Moment fort du séjour : leur rencontre, dans un EHPAD, avec des personnes ayant vécu l'exode. « Deux témoins (dont l’arrière-grandmère d’un élève de Saint-Jean-de-Monts) étaient prévus à l’EHPAD mais, ayant pris connaissance de cela, de nombreux résidents sont arrivés pour raconter leurs souvenirs. C’était vraiment poignant de voir que toute une génération avait été touchée par cet événement », a précisé Thierry Métier, professeur d’Histoire-Géographie en Vendée.

« Ces liens entre les Vendéens et les Ardennais permettent de perpétuer le souvenir de l'exode pour le transmettre aux générations futures », rappelle Philippe Thiery, Président de l’Amicale des Ardennais de Vendée qui fait partie de ce projet. Après ce moment chargé en émotions, les 120 participants de cette aventure ardenno-vendéenne ont posé leur sac à dos au Musée Guerre et Paix, étape incontournable du parcours mémoriel ardennais.

 

 

Le Musée et le devoir de mémoire

La diversité des offres proposées au musée a enthousiasmé les professeurs d’Histoire-Géographie : « Cette visite permet de balayer une bonne partie du programme scolaire. Et l’escape game complète cette panoplie en proposant une autre approche de l’Histoire, plus ludique et immersive. »

Anaïs, élève du collège de Vouziers, le confirme : « C’est vraiment intéressant de visiter le Musée dans le cadre de notre projet sur l’exode. Les Vendéens apprennent autant sur notre histoire que nous apprenons de la leur ! ». Comme un symbole, la visite du Musée s’est terminée par la projection d’un court film documentaire sur le périple des Ardennais dans l’ouest de la France. « Ces archives donnent vie au projet sur lequel nous travaillons. Ce film proposé par le Musée est vraiment utile pour prendre conscience des difficultés rencontrées par ces exilés », précisent
les personnes présentes. Tous ont déjà hâte d’échanger à nouveau sur cette thématique au mois de mai avec le voyage des Ardennais en Vendée. François Bon, élu départemental vendéen, le confirme : « Nous sommes heureux de voir les collégiens s’investir autant dans ce projet. Nous nous devions de les impliquer afin qu’ils puissent, à l’avenir, témoigner. » Et ce n’est pas tout puisque, à côté de cela, un important colloque est prévu en Vendée avec la présence des Archives départementales des Ardennes en juin prochain. De quoi transmettre le souvenir aux générations futures.

Les Vendéens dans les Ardennes pour se souvenir
Le chemin de Mémoire des Mazures, moment fort du séjour
La visite du Musée au cœur du parcours mémoriel
Les collégiens ardennais et vendéens ont pu (re)découvrir le Musée Guerre & Paix

Ardennes magazine Printemps 2020 - Pause lecture

Avec le contexte lié au coronavirus, votre magazine sera distribué dans votre boîte aux lettres dès que possible. Néanmoins, et parce que cette période semble propice à la lecture, nous vous invitons à le découvrir chaque jour…

Retrouvez la pause lecture #1 Devenez parrain de coeur !

 

En consultation

PDF370.03 Ko

#2 pause lecture : Ardennais et Vendéens unis contre l'oubli - Ardennes magazine Printemps 2020