Voie verte : la Boucle de Chooz est inaugurée !

Le 10 juillet dernier, la Boucle de Chooz, tronçon historique de la Voie verte Trans-Ardennes, a été inaugurée par le Département et les acteurs locaux. Retour sur ce temps fort. 

C'est désormais officiel : les utilisateurs de la Voie verte Trans-Ardennes n'ont plus à emprunter une route départementale très fréquentée pour découvrir le Nord du département. Grâce à l'aménagement de la Boucle de Chooz, dont les travaux ont été financés par le Département à hauteur de 354.000 €, les 245.000 utilisateurs annuels peuvent désormais relier Ham-sur-Meuse à Chooz en toute sécurité. 

Un jour historique

Le Département, qui gère et entretient cet itinéraire labellisé EuroVelo 19, a participé à ce temps inaugural organisé sur la nouvelle aire d’accueil et de repos de Chooz. Moderne et disposant de tous les équipements recherchés par les cyclotouristes (bornes de recharge de vélo électrique et de téléphone portable, aire de pique-nique, fontaine d'eau potable), cette infrastructure participe à la mise en valeur de la Voie verte Trans-Ardennes. 

Au cours de leur discours, les interlocuteurs publics – ardennais et belges – ont fait part de leur fierté d'être présents lors de "ce jour historique pour la Voie verte Trans-Ardennes !" Tous ont également tenu à saluer l’excellent travail de collaboration entre les différents partenaires au cours de ce projet impulsé par le Département. 

Noël Bourgeois, Président du Conseil départemental, a félicité "tous les acteurs et les entreprises qui ont travaillé ensemble sur ce tronçon historique. Et ce, dans le respect de la biodiversité et des règles environnementales. Ce nouveau tronçon améliore l'attractivité globale de l'ensemble de la Voie verte. Cela va également nous permettre, demain, de valoriser les richesses patrimoniales et naturelles qui font la fierté du département"

Un chantier maîtrisé...

Pour mémoire, plusieurs phases de travaux ont été nécessaires dans ce projet : abattage, élagage et terrassement des zones ; pose de l’enrobé ; puis marquage au sol et mise en place de la signalétique. En amont et pendant toute la durée des travaux, l'écologue Nicolas Harter a accompagné le Département pour veiller à la préservation de la faune et de la flore. Objectif : sensibiliser, conseiller et imposer des mesures écologiques aux acteurs publics et entreprises. "Nous avons obéi à la démarche ERC : éviter, réduire, compenser", détaille ce membre de l'association ReNArd (Regroupement des Naturalistes Ardennais).

Soutenue par les fonds INTERREG V France-Wallonie-Vlaanderen dans le cadre du projet Ardenne Cyclo, mais aussi la Région Grand Est, la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse et le Conseil départemental, l'opération aura coûté au final 1,45 million €.

.... Pour une voie verte pour tous

Avec cette nouvelle portion de près de 7,4 km, les utilisateurs peuvent dire adieu au stress de la cohabitation avec les véhicules motorisés. Cet itinéraire sécurisé est une des portions les plus sportives de la Voie verte Trans-Ardennes. Un défi relevé par les nombreux utilisateurs aperçus sur le tracé tout au long de cette journée inaugurale.

Tous les loisirs verts trouvent déjà leur place sur cette partie du parcours : cyclistes, flâneurs, randonneurs ou même équidés… comme en témoigne ce couple francilien venu découvrir les Ardennes avec leur ânesse de 11 ans. "Nous comprenons mieux pourquoi on entend souvent parler des Ardennes vertes ! Nous ne sommes vraiment pas déçus par le cadre. A pied, nous avons bien le temps d’apprécier ce paysage magnifique et de découvrir ces endroits fabuleux sans quitter le fil de la Meuse. Nous avons déjà prévu de revenir ! » 

PREPAREZ VOTRE BALADE AVEC LE GUIDE INTERACTIF

Le CD08 poursuit son engagement pour les voies vertes

Le Conseil départemental poursuit l’aménagement de la Voie verte Trans-Ardennes en prolongeant le tronçon entre Remilly-Aillicourt et Mouzon. Ces travaux (enrobé, signalétique, marquage) ont été financés dans leur intégralité (1,23 million €) par le Département. A terme, l'objectif est de pouvoir relier Givet à Mouzon, soit près de 130 km, en toute sérénité.

En parallèle, le Département va entamer, à la fin de l'année 2020, les travaux de la Voie verte Sud Ardennes. D'ici 2023, ce nouvel itinéraire cyclable de 110 kilomètres, qui sera connecté à la Voie verte Trans-Ardennes au niveau de Pont-à-Bar, permettra de relier Givet à la frontière axonaise en toute sérénité. 

Noël Bourgeois a rappelé que l'attractivité de ces voies vertes était un enjeu économique et touristique majeur pour le territoire : "les itinéraires cyclables représentent 7 millions d’euros de retombées économiques chaque année dans tout le département. Nous souhaitons poursuivre dans cette direction. En 2023, l’objectif est de passer à plus de 400 km d’itinéraire cyclable dans les Ardennes". 

Dans le cadre du Pacte Ardennes signé avec l’État, 8 nouveaux itinéraires (dont la Voie verte Sud Ardennes) ont en effet été identifiés pour réaliser un maillage complet des Ardennes en mobilité douce. 
Le CD08 appuie cette démarche en coordonnant un schéma départemental des voies vertes afin de connecter les pistes ardennaises aux grands axes nationaux et internationaux.