Flash Info

La Baignade autorisée au lac des Vieilles Forges En savoir plus

Routes : le CD08 dans les temps !

Le Conseil départemental vient d’acquérir un nouveau véhicule destiné à réparer les chaussées abîmées. A l'oeuvre, la technique dite du "point à temps automatique" (PATA) qui permet des interventions rapides et moins coûteuses.

Le CD08 a en charge l’entretien du réseau routier départemental, soit quelque 3.300 km. La circulation répétée des véhicules et les conditions météorologiques peuvent altérer la qualité de la chaussée et une intervention trop tardive pourrait même endommager la route en profondeur.

C’est pourquoi le Département vient de remplacer son camion dédié à la technique dite du "point à temps automatique" pour un montant de 259 800€ TTC. Cet engin spécifique est capable de réparer rapidement la surface d’une chaussée, qu’il s’agisse d’une route ou d’un parking.

"Avec ce camion, nous réparons les chaussées abîmées par le faïençage, c’est-à-dire les fissures superficielles qui apparaissent en surface. Nous intervenons en amont, avant une dégradation trop importante. On est clairement dans le préventif !", détaille ainsi Brice Percebois, de la Direction des Routes. Seule contrainte pour une utilisation efficace : le temps doit être sec.

Le "point à temps", en 4 étapes :

1.    L’émulsion de bitume est chargée dans le véhicule et chauffée entre 60 et 80°,

2.    Le véhicule projette l’émulsion au sol, ce qui permet de coller les granulats,

3.    Une couche de granulats est déposée sur l’ensemble de la surface à traiter,

4.    Le compactage termine de consolider.

Fabrice Painteaux est chauffeur du camion. Il coordonne ses actions avec l’opérateur situé à l’arrière du camion, qui commande la diffusion de l’émulsion. "Là, nous intervenons sur un parking, ce qui veut dire qu’on ne peut pas tout faire en automatique. Pour les finitions, les 4 coins, on fait passer la machine en mode manuel. C’est vraiment lorsqu’on travaille sur une route, c’est-à-dire sur la longueur, que le potentiel de ce véhicule se révèle", commente le professionnel.  

Les besoins sur le réseau routier départemental sont tels que le camion PATA est d'ores et déjà mobilisé tous les jours. Le Conseil départemental envisage de traiter 100 km de routes par an, ce qui signifie utiliser pas moins de 150 tonnes de liant et 1500 tonnes de granulats 4/6.

L'INFO EN +

44 M€ : Budget consacré aux infrastructures et aux aménagements par le Conseil départemental pour 2020. 

843 : Nombre d'ouvrages d'art entrenus par le Département