Les élus départementaux visitent le Laboratoire d’analyses

Avant de se réunir dans le cadre de la Commission « Solidarités territoriale », les élus membres ont eu l’opportunité de visiter le Laboratoire d’Hagnicourt. En effet, depuis le mois de juin, la structure départementale réalise, en partenariat avec le Centre Hospitalier Intercommunal Nord Ardennes, des analyses dans le cadre du dépistage de la Covid-19.
Guidés par Virginie Miser, Chef du Service Qualité de l'Eau et Prévention Légionnelle, et David Alexandre, Chef du Service Santé Animale et Valorisation des Elevages, ils ont pu prendre connaissance de la nouvelle organisation des locaux mise en place pour respecter les mesures sanitaires et garantir la sécurité des agents y évoluant, ainsi que du matériel acquis par la collectivité pour réaliser les analyses (automate d’extraction, réfrigérateur, congélateur, réactifs, plaques...), pour un montant de 150.000 €. Le tout en combinaison sanitaire, afin de respecter le protocole.

Souplesse et réactivité

« Les prélèvements analysés au Laboratoire départemental proviennent de tests réalisés la veille, explique David Alexandre. De notre côté, nous sommes en mesure de rendre les résultats dans la journée. Cette réactivité permet d’informer les patients le plus rapidement possible. » Actuellement, le Laboratoire réalise entre 50 et 60 analyses par jour, « avec parfois des pics qui peuvent atteindre les 130, voire 180, détaille Virginie Miser. Et depuis quelques semaines, nous recevons des échantillons tous les jours. » Ces besoins croissants, dus à une circulation plus intense du virus sur le territoire, ont nécessité de la part de l’équipe du Laboratoire la plus grande disponibilité : « Nous nous adaptons au rythme de plus en plus soutenu des échantillons qui nous parviennent, il faut être souples », reconnaissent Fabienne Day et Séverine Normand, les deux techniciennes en biologie vétérinaire formées spécifiquement au dépistage de la Covid-19. Pour répondre à cette demande en hausse, elles peuvent compter sur le renfort d’autres membres de l’équipe. C’est le cas par exemple de Tifany Hennequière, technicienne en santé animale arrivée au CD08 il y a 2 ans, désormais mobilisée sur les tests PCR.

Un taux de positivité en hausse

Chaque semaine, l’équipe du Laboratoire transmet à l’Agence Régionale de santé le nombre d’échantillons reçus et les résultats des analyses réalisées. « Jusqu’à fin septembre, nos résultats indiquaient un taux de positivité d’environ 2% ; désormais, nous avons franchi le cap des 10%, ce qui signifie que plus d’une personne sur dix testée se révèle positive », met en évidence David Alexandre. Cette nouvelle mission conforte le Laboratoire dans son rôle de service public : « Avant d’obtenir l’autorisation de la Préfecture de réaliser ce type d’analyses, nous ne pouvions pas intervenir sur la santé humaine, reprend Virginie Miser. Désormais, nous répondons présents pour la santé, qu’elle soit animale ou humaine. »
Après cette visite, les élus se sont regroupés pour préparer leur réunion de travail. L’équipe du Laboratoire, quant à elle, se tenait prête à recevoir 64 nouveaux échantillons en vue d’une session analyse. Et d’attendre une nouvelle livraison dans l’après-midi.

    L'info en +

    L’analyse Covid-19 en 3 étapes :

    1. L'inactivation, pour détruire la structure du virus tout en préservant son ARN
    2. L’extraction, pour purifier l’échantillon et extraire le matériel génétique du virus
    3. L’amplification, pour détecter le matériel génétique du virus
    Les élus départementaux visitent le Laboratoire d’analyses
    Les élus départementaux visitent le Laboratoire d’analyses
    Les élus départementaux visitent le Laboratoire d’analyses
    Les élus départementaux visitent le Laboratoire d’analyses