Protection de L’Enfance : une nouvelle Maison pour les jeunes

Ce jeudi 8 octobre 2020, La Fondation Apprentis d’Auteuil a inauguré officiellement son nouveau lieu de vie à Charleville-Mézières. Depuis cet été, 20 jeunes confiés par le Conseil départemental sont accueillis dans cette maison appelée L’Arche de l’Espérance. Objectif : leur offrir un cadre idéal pour qu’ils puissent devenir autonomes.

C’est en présence d’Anne Dumay, 1ère Vice- Présidente du CD08, Jean-Sébastien Lamontagne, Préfet des Ardennes, Marc Laménie et Else Joseph, sénateurs, Boris Ravignon, Maire de Charleville-Mézières, les représentants de la Fondation Apprentis d’Auteuil, que la pavillon Arche D’Espérance de la Maison Don Bosco a été inauguré. 

Dans son discours, Anne Dumay, qui représentait le Président du CD08,  a tenu à rappeler le partenariat fort qui unit le Département aux Apprentis d’Auteuil : « Je tiens à féliciter et à remercier tous nos interlocuteurs et les collaborateurs Apprentis d’Auteuil pour leur engagement dans leurs différents métiers au service de l’enfance dont nous avons la responsabilité. Vous redonnez aux jeunes la confiance qu’ils doivent avoir en eux-mêmes et en leurs capacités et à qui vous permettez de valoriser leurs aptitudes. »

En effet, les vedettes de la soirée n’étaient d’autres que les jeunes, qui ont eu à cœur de faire visiter leur maison à leurs invités. De plus, ils ont proposé un impressionnant mapping vidéo projeté sur la façade du bâtiment, Construit avec l’artiste Sylvie Zzani et les jeunes volontaires, cette animation a mis en lumière leurs parcours en reprenant leurs dessins et leurs mots. Une façon originale de sublimer le lieu et de laisser s’exprimer les « habitants » de la maison.

Tremplin vers l’insertion

Pensé comme une maison familiale, en lien étroit avec le CD08, le pavillon propose aux adolescents de vivre une vie collective, tout en gardant un espace d’intimité. Deux maîtresses de maison veillent sur les adolescents et amènent une ambiance rassurante.

Situé dans le centre-ville, le pavillon favorise la vie relationnelle des jeunes et facilite l’accès aux transports en commun, aux infrastructures scolaires, sportives. De plus, ce lieu de vie propose des studios, avec une cuisine indépendante afin de les préparer à l’autonomie. En annexe, il  compte deux logements en ville, dernière étape avant de prendre son indépendance.

Au cœur des préoccupations du CD08

Pour rappel, chaque année, le Conseil départemental des Ardennes, chef de file des solidarités, consacre 30 millions € à la protection de l'enfance. Ce domaine d'action mobilise 550 professionnels dont 340 assistants familiaux, à qui sont confiés une partie des 1 000 enfants suivis dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance, également placés en Maisons d’Enfants à Caractère Social.

S’y ajoutent 1.200 mineurs suivis et accompagnés, y compris au titre de mesures alternatives au placement, ainsi que le suivi de 150 jeunes majeurs, et celui de près de 140 mineurs non accompagnés.