Ardennes magazine : pause lecture #8

Avec le contexte lié au coronavirus, votre magazine sera distribué dans votre boîte aux lettres dès que possible. Néanmoins, et parce que cette période semble propice à la lecture, nous vous invitons à le découvrir chaque jour… Aujourd'hui, zoom sur le sport utilisé comme vecteur d'émancipation et d'intégration sociale.

#8 Le sport, un vrai réseau social

Pour faciliter la cohésion entre les Ardennais, le Département organise de nombreuses manifestations avec les Maisons des Solidarités, les Centres sociaux, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou encore les instituts médico-éducatifs. Ces actions ont pour vocation de tisser du lien entre des publics fragiles (personnes bénéficiaires du RSA, personnes âgées ou handicapées, enfants confiés...) en alliant le savoir-faire des animateurs sportifs à celui des professionnels du secteur social. C’est dans ce cadre que la Maison départementale des Sports, située à Bazeilles, accueille très régulièrement des groupes. L'occasion de travailler l’autonomie, l'esprit d'équipe et le bien-être grâce à la pratique du sport. Qu’importe l’âge, toutes et tous trouvent dans ces activités physiques l'envie de se dépasser. « C’est toujours plus motivant de faire du sport quand on est plusieurs ! Ces séances font vraiment du bien. Dans ces moments-là, on oublie tout ! », confie une de ces personnes.

Du sport pour tous

De nombreuses journées sont également organisées sur tout le territoire. Ces rencontres intergénérationnelles, intrafamiliales ou simplement amicales se décomposent généralement en deux temps : éducatif et ludique le matin en utilisant un vidéoprojecteur interactif; sportif et de cohésion l’après-midi en pratiquant de nombreux sports (collectifs ou individuels). La diversité des activités proposées permet de travailler sur la santé et l’ouverture d’esprit des participants en leur faisant découvrir de nouveaux sports. Les professionnels du secteur social qui s'impliquent dans ces actions sont d’ailleurs unanimes : « Le sport nous permet de sortir du cadre formel et d'aider les personnes à reprendre confiance en elles. » Le tout dans une ambiance détendue qui allie le goût de l’effort à la solidarité.