Le Président Huré tire sa révérence

Lundi 25 septembre 2017, Benoît Huré présidait sa dernière séance plénière de l’Assemblée départementale et sa dernière Commission Permanente. En effet, dans le cadre de la réforme interdisant le cumul des mandats, Benoît Huré a choisi de conserver son mandat de Sénateur et se devait donc de démissionner de la Présidence du Conseil départemental.

C’est donc avec émotion que Benoît Huré a annoncé hier sa démission. Le 1er Vice-Président, Noël Bourgeois, assurera la continuité du fonctionnement du Conseil départemental,  jusqu'à l’élection d’un nouveau Président. Noël Bourgeois devrait convoquer l’Assemblée départementale le 16 octobre prochain pour désigner celui ou celle qui succédera à Benoît Huré à la Présidence du Conseil départemental. Benoît Huré, continuera tout de même à siéger à l'Assemblée départementale en tant que conseiller départemental du canton de Rocroi.

Cette séance plénière du 25 septembre a également été l’occasion pour les députés des Ardennes de présenter leurs démissions de Vice-Présidents et de passer la main à Anne Dumay et Patrick Demorgny, respectivement conseillers départementaux des cantons de Sedan 2 et de Signy-l’Abbaye.

La Présidence d’un homme de terrain

Les 13 années de Benoît Huré à la Présidence du Conseil départemental ont été marquées par de nombreux investissements et la réalisation de multiples projets structurants afin de renforcer l’attractivité des Ardennes. Parmi ceux-ci : l’A34 et l’A304, la ligne TGV Est desservant les Ardennes, le port de Givet relié au port d’Anvers, et  l’Aérodrome des Ardennes, promis à un beau développement appuyé sur celui de l’aéroport de Charleroi, confèrent aujourd’hui  aux  Ardennes une position économique stratégique.  « Ces investissements permettent l’emploi, contribuent à l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens, renforcent l’attractivité des Ardennes et confortent leur avenir » a déclaré Benoit Huré lors de son allocution relative à sa démission.

Benoît Huré a également rappelé l’investissement du Conseil départemental dans les « politiques d’aménagement et de solidarité pour les territoires de notre département, politiques qui ont été dotées de crédits importants que peu de Départements en France ont mis en place à un tel niveau. »

En matière d’aménagement du territoire, le Conseil départemental a par ailleurs contribué à faire du tourisme une activité économique à part entière, notamment grâce à la Voie Verte Trans-Ardennes que le Département a conçue et réalisée.

Plus récemment, le Conseil départemental a développé des relations et des partenariats avec des collectivités locales étrangères, des programmes de coopération territoriale européenne et des groupements européens de coopération territoriale, comme la Grande Région transfrontalière européenne, lui permettant ainsi de renforcer ses liens avec la Belgique, le Grand-Duché du Luxembourg et des régions allemandes. Objectif affiché : améliorer la coopération politique et économique avec ces différents acteurs.

Avant de tirer définitivement sa révérence, Benoît Huré a invité les communes, les intercommunalités et la communauté d’agglomération Ardenne Métropole « à travailler encore plus ensemble […]il faut continuer à avoir de l’ambition pour nos Ardennes qui le méritent, elles ont bien plus d’atouts qu’il n’y paraît. Nous devons plus que jamais croire aux Ardennes et en être les promoteurs. »

  Retrouvez l'allocution complète de Benoît Huré relative à se démission et accédez à sa biographie.

 

 

https://www.ardennes.com/

Agence de développement touristique

http://www.mescoursesenardennes.fr

Mes Courses en Ardennes

https://laboratoire.cd08.fr/

Laboratoire Départemental d'Analyses

Laboratoire Départemental d'Analyses
https://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
https://bda.cd08.fr/

La Bibliothèque Départementale

https://archives.cd08.fr/

Les archives départementales