Les dernières décisions de l'Assemblée départementale

Ce lundi 20 avril, les Conseillers départementaux se sont réunis en audio-conférence pour une réunion d’Assemblée, suivie d’une réunion de la Commission Permanente.

Pour le Président Noël Bourgeois, « A situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Les affaires du Département doivent être étudiées et votées par nos élus pour continuer d’assurer le bon fonctionnement de la collectivité et maintenir ses actions et services indispensables à la population ardennaise, mais aussi pour valider les différentes mesures prises dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Le choix d’une audio-réunion s’est naturellement imposé à nous, afin de respecter les règles liées au confinement. »

Le vote du Compte Administratif

L’Assemblée Départementale a ainsi voté le Compte Administratif 2019, fixé les taux de la fiscalité pour 2020 et adopté un certain nombre d’ajustements budgétaires, en particulier pour financer les mesures prises et les prévisions de dépenses dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Le Compte Administratif a permis d’enregistrer les résultats encourageants des efforts de gestion budgétaire de la Collectivité qui se sont poursuivis en 2019. Ainsi le taux d’épargne brut s’est établi à 11% et l’épargne nette, positive, s’est montée à 13,2 M€. L’encours de dette est repassé en-dessous des 200 M€ à 194,2 M€, avec une capacité de désendettement ramenée à 5,2 années.
Ces efforts ont permis de dégager un excédent, constaté au Compte Administratif 2019, à hauteur de plus de 29 M€, et de financer, dans le cadre d’une Décision Modificative du Budget 2020, les mesures indispensables pour faire face à la crise sanitaire ainsi qu’un certain nombre de dépenses d’investissement. 

Assurer la continuité de fonctionnement du Département

Le Président a proposé une pause dans l’effort de désendettement, initialement prévu une nouvelle fois à hauteur de 12 M€. Ce montant a été affecté entièrement en provision destinée à faire face tant aux dépenses exceptionnelles qu’aux baisses prévisibles de recettes liées aux effets actuels et à venir de l’épidémie de Covid-19. En outre, le produit fiscal supplémentaire attendu en 2020 d’un montant de 1,38 M€ a été affecté en dépenses imprévues directement liées au Covid-19, pour financer en particulier l’acquisition de matériels et d’équipements de protection individuelle destinés aux personnels soignants et à toute la population ardennaise, en coopération avec d’autres collectivités ardennaises et régionales.
Enfin, la Commission Permanente a adopté un certain nombre de décisions permettant d’assurer la continuité de fonctionnement du Département et de ses services dans le contexte particulier de la gestion de la crise sanitaire, pour garantir le maintien de l’ensemble des dispositifs et prestations de solidarité au bénéfice des habitants des Ardennes et à toutes les personnes fragilisées par la situation actuelle.
L’institution départementale s’est ainsi donné à la faveur de cette réunion tous les moyens possibles et disponibles, humains et budgétaires, pour aider les Ardennais à surmonter au mieux l’épreuve collective que notre pays traverse en 2020.