La « Fabrique du livre jeunesse » a rendu visite aux enfants du Foyer départemental de l’Enfance

Les 1er et 2 août derniers, le Foyer départemental de l’Enfance a accueilli l’autrice Stéphanie Marchal pour « La Fabrique du livre de jeunesse », dans le cadre de l’opération nationale « un été culturel ». Les enfants ont pu découvrir le métier d’autrice - illustratrice tout en s’essayant à ce travail autour du thème des émotions. 
 

Investi pour le développement et l’accès de tous à la culture, le Conseil départemental des Ardennes participe cette année encore à l’opération nationale « un été culturel » lancée par le Ministère de la Culture. Dans ce cadre, l’évènement « La Fabrique du livre de jeunesse », qui vise à faire découvrir le métier d’auteur et d’illustrateur de livres pour les plus jeunes a posé pour deux jours ses valises au sein du Foyer départemental de l’Enfance. Un événement piloté par Interbibly, association professionnelle de coopération régionale entre les acteurs du livre, de la documentation et du patrimoine écrit.

Une démarche active de médiation culturelle

La « Fabrique du livre jeunesse » propose des ateliers de pratique artistique pour tous les publics, et plus particulièrement pour les enfants. L’organisation de cette action se fait en accord avec l’éducation artistique et culturelle (EAC) qui se construit en trois phases. Dans un premier temps, les enfants partent à la découverte d’une forme artistique, puis vient la rencontre et le dialogue avec celui qui l’a créée, arrive enfin l’expérimentation de cette forme artistique grâce aux conseils de l’artiste. Une démarche participative de médiation artistique et culturelle qui a ravi l’ensemble des participants.  

Un travail d’expression 

Pendant les 2 premiers jours du mois d’août, le Foyer départemental de l’Enfance a accueilli l’autrice et illustratrice Stéphanie Marchal. A l’occasion de son passage dans les Ardennes, elle a fait découvrir aux enfants de 3 à 12 ans son métier grâce à des échanges et des ateliers sur un thème bien particulier, celui des émotions. A la fin de chaque session, les enfants ont pu réaliser un autoportrait représentant leurs émotions, une activité salvatrice du point de vue des éducateurs qui les encadrent car elle permet de communiquer différemment avec des jeunes qui peinent parfois à exprimer ce qu’ils ressentent.  
Dans le groupe des plus petits (3-6 ans), les éducateurs, qui connaissent et côtoient les enfants au quotidien, ont vu la différence. Ségolène, éducatrice spécialisée, a pu remarquer qu’avec ces ateliers « ils étaient plus attentifs, posés et réceptifs qu’à l’accoutumé. En plus, avec la création de leur autoportrait, il y a une véritable valorisation de leur travail qui les rend heureux. » En montrant son sac rempli de dessins derrière elle, elle indique que « les enfants sont venus me les donner avec de grands sourires pour que je les regarde, on voyait qu’ils étaient contents et fiers ». L’activité terminée, la magie continuait d’opérer chez les enfants, complétement envoutés par les couleurs et les formes des personnages imaginaires. 
 

https://www.ardennes.com/

Agence de développement touristique

http://www.mescoursesenardennes.fr

Mes Courses en Ardennes

https://laboratoire.cd08.fr/

Laboratoire Départemental d'Analyses

Laboratoire Départemental d'Analyses
https://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
https://bda.cd08.fr/

La Bibliothèque Départementale

https://archives.cd08.fr/

Les archives départementales