Les thermes gallo-romains de Warcq

L'intérêt achéologique du site

Hors du commun par leur luxe et leur état de conservation, les thermes gallo-romains découverts aux portes de Charleville-Mézières (Ardennes) témoignent d’un riche passé enfoui dans le sous-sol ardennais.

En effet, la fouille préventive de Warcq « Simonelle, Sous le chemin de Tournes » a permis de mettre au jour ce qui semble être une partie d’une villa romaine à cour centrale. Les investigations de terrain, menées de mars à mai 2017 par la Cellule archéologique des Ardennes, ont révélé un ensemble balnéaire complet. La présence de thermes, relativement rare dans les édifices privés, montre le statut de la villa associée : c’est sans aucun doute un grand domaine agricole, appartenant à un riche propriétaire. Cette découverte n’a pas d’équivalent sur le territoire du département, par la qualité de sa préservation. 

La Cellule Archéologique Départementale y a mis en évidence de nombreux éléments. Cet ensemble complet dont les fondations et les murs sont encore en place comprend ainsi différentes salles dédiées aux bains, un ingénieux système de chauffage et divers ornements de marbres blancs et colorés. Le balnéaire présente un plan rétrograde où l’apodyterium (vestiaire) ouvre sur les trois pièces de bain en enfilade. Le praefurnium (lieu où l’on fait le feu) se situe dans le prolongement de la pièce chaude dans la partie la plus méridionale de la bâtisse (environ 80 m2). Le niveau de conservation du bâtiment thermal est exceptionnel comme l’atteste une partie des pavements encore en place dans les salles dédiées aux bains. L’ornementation des sols se caractérise par la présence d’au moins deux opus sectile. Le décor du tepidarium propose des formes géométriques et celui du frigidarium se définit comme un quadrillage en bande : avec un jeu sur les couleurs des pierres utilisées pour ces décors (bleuté et blanc). Les 3 pièces de bains présentent également des fragments de placage de marbre sur la partie basse des murs tandis que la partie haute devait être probablement peinte dans des couleurs claires.

L’étude du bâti a permis d’identifier 4 phases d’occupation distinctes allant du Ier au IVème siècle de notre ère dont chacune d’elle renferme de nombreuses traces de réaménagement.

La hauteur des vestiges conservées, la présence des sols en place, la richesse de ces thermes (superficie, enduits peints, sols décorés, …) font de ce site un témoin exceptionnel de la vie pendant l’Antiquité à Warcq mais aussi dans les Ardennes

Il s’agit désormais de protéger ces vestiges pour qu’ils résistent au temps et continuent ainsi à nous raconter notre histoire.

Une ambition pédagogique et touristique

Une fois restauré, cet espace particulièrement didactique permettra une présentation facilitée notamment pour les plus jeunes. En pénétrant sur le site, les publics pourront aisément se projeter dans le passé et comprendre le style de vie « à la romaine ».

Le site exceptionnel des thermes pourrait aussi devenir le point de départ d’un voyage archéologique à travers un circuit faisant halte sur d’autres sites identifiés dans les Ardennes : camp romain de Vireux-Molhain, voie romaine à Warcq, quartier romain de Ville-sur-Lumes, sans oublier l’exceptionnelle tombe à char laténienne du IIème siècle avant J.C., également découverte à Warcq.

Pour le Conseil départemental et sa Cellule Archéologique, ce projet de préservation et de valorisation doit ainsi permettre de partager une découverte scientifique et historique avec le plus grand nombre. C’est pourquoi il sera aménagé de façon à pouvoir accueillir des personnes à mobilité réduite ainsi que des déficients visuels ou malentendants. ​​​​​​

En faisant appel à la Fondation du patrimoine dans le cadre d'une campagne de mécénat, le Département espère associer à cette ambition toutes les personnes attachées à l’histoire de leur territoire et à l’archéologie.

Un soutien national

Le Président de la République a confié à Stéphane Bern une mission consistant à identifier, avec l’appui des services du Ministère de la culture et de la Fondation du patrimoine, les biens patrimoniaux en péril et à proposer des sources de financement innovantes afin de les sauvegarder.

Sur 2 000 projets présentés dans toute la France, la Mission Bern a sélectionné 269 monuments qui doivent bénéficier d’un soutien important de la Française des Jeux, via notamment l'opération « Loto du Patrimoine ».

Le projet de préservation et de valorisation des thermes gallo-romains de Warcq fait partie de cette short-list et bénéficiera donc des retombées de cette initiative nationale. 

Nous soutenir

TÉLÉCHARGER LE BON DE SOUSCRIPTION

FAIRE UN DON

Ils nous soutiennent déjà

MUR DE LA RECONNAISSANCE

En savoir plus

Conseil départemental des Ardennes
Cellule Archéologique des Ardennes
6-8, avenue d'Arches
08000 Charleville-Mézières
03.24.52.34.28. / laura.gutel@cd08.fr

Fondation du patrimoine Champagne-Ardenne
21, rue Andrieux BP 2738
51060 Reims Cédex
03.26.97.81.72. / champagneardenne@fondation-patrimoine.org

https://www.ardennes.com/

Agence de développement touristique

http://www.mescoursesenardennes.fr

Mes Courses en Ardennes

https://laboratoire.cd08.fr/

Laboratoire Départemental d'Analyses

Laboratoire Départemental d'Analyses
https://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
https://bda.cd08.fr/

La Bibliothèque Départementale

https://archives.cd08.fr/

Les archives départementales