Les thermes de Warcq, objet de curiosités

207 personnes ont profité des Journées Nationales d’Archéologie, les 19 et 20 juin derniers, pour découvrir les thermes gallo-romains à War accessibles pour l’occasion. D’autres publics, bénévoles et scolaires, ont pu approcher ces vestiges archéologiques de très près…

Ces dernières années le sous-sol de Warcq a livré de nombreux trésors archéologiques dont celui des thermes gallo-romains découverts en 2017 et qui fait, aujourd’hui, l’objet d’un projet de valorisation. Le bâtiment thermal était rattaché à une partie résidentielle (villa gallo-romaine à cour centrale) localisée hors de l’emprise initiale de la fouille préventive.

Une fouille programmée

 

Depuis le 14 juin et jusqu’à la fin du mois, la Cellule Archéologique des Ardennes, accompagnée de bénévoles, réalise des fouilles programmées dans les parcelles attenantes aux thermes gallo-romains afin de localiser précisément le reste de la villa :

 

La parole aux bénévoles 

Eric, 63 ans  « Je suis un passionné d’histoire. D’ailleurs, je participe à de nombreuses reconstitutions historiques du Ier et Second Empire. Lorsque j’ai vu votre annonce sur Facebook, j’ai tout de suite postulé ! Au niveau des compétences : il faut être énergique, méticuleux et impliqué. Si je peux, je reviendrai l’année prochaine lors d’une prochaine fouille. »

Floriane, 21 ans :« Je suis étudiante en Licence de géographie-aménagement et je vais rentrer en master Archéologie à Dijon, à la  rentrée. Je suis sur ce chantier de fouilles pendant 15 jours.C’est une super expérience qui demande beaucoup de patience et de rigueur. Cela me permet d’apprendre à travailler en équipe et de découvrir une autre époque de l’Histoire. En effet, j’ai déjà participé à une fouille programmée en Franche-Comté sur la période préhistorique. »

Les élèves remontent le temps ! 

Suite à une intervention des archéologues du CD08 dans leur établissement scolaire, les élèves latinistes du collège Bayard à Charleville-Mézières sont venus découvrir les thermes gallo-romains. Une visite scolaire qui permet aux élèves comme aux enseignants de visiter ce site archéologique remarquable.

 

« L’objectif c’est de leur expliquer le fonctionnement des thermes et de rendre concret ce qu’ils ont pu étudier en classe. On va leur expliquer l’importance des fouilles programmées qui sont en cours et la recherche de la villa.  Cela les sensibilise forcément à l’histoire du territoire et à l’importance de préserver ces vestiges. C’est d’ailleurs tout l’enjeu du projet de valorisation des thermes ! », explique Caroline Tremeaud, Responsable de la Cellule Archéologique des Ardennes.

 

>>> Visite virutelle des thermes gallo-romains à Warcq