La viabilité hivernale en vigueur

Depuis le 15 novembre et jusqu’au 15 mars prochain, le Conseil départemental active son dispositif de viabilité hivernale. Objectif : rendre praticable le réseau routier départemental lors des épisodes de neige et de verglas.

L’organisation de la viabilité hivernale fixe les niveaux de service des routes départementales en tenant compte des usages : les axes les plus stratégiques et les plus fréquentés sont classés en Niveau 1 (N1), soit 500 km, et les routes secondaires desservant les communes sont classées en Niveau 2 (N2), soit 2.000 km.


Le réseau routier départemental est traité : 

  • Par les équipes du Conseil départemental avec 18 saleuses + 2 saleuses de réserve sur le réseau de niveau 1 (et quelques routes de niveau 2)
  • Par un prestataire privé avec 18 saleuses sur le réseau de niveau 2

Le Conseil départemental peut ainsi mobiliser jusqu’à 38 engins pour traiter les 2.500 km de réseau de niveaux de service N1 et N2.

Cette organisation a été élaborée de telle sorte que les conditions de circulation aux horaires de plus fort trafic, entre 6h et 19h, soient les plus fluides possible, pour faciliter au maximum les trajets du quotidien sur les routes à fort trafic. 
L’organisation du CD08 permet également aux agents des routes de poursuivre durant la période hivernale leur mission principale d’entretien courant du réseau routier départemental (fossé, signalétique,  ….) lorsqu’ils ne sont pas en intervention pour le traitement des routes verglacées ou enneigées mais également la gestion des événements sur la voie publique  (accidents, chutes d’arbres…) avec des équipes dédiées y compris lors des interventions en viabilité hivernale.
Par ailleurs, afin de renforcer encore ce dispositif, des accords ont été passés avec les départements limitrophes et la Belgique concernant le traitement des routes départementales mitoyennes.

 

Consulter les conditions de circulation

Viabilité hivernale : qui fait quoi ?

Selon les compétences des collectivités, le déneigement est assuré par plusieurs acteurs :

  • Le Conseil départemental est chargé du réseau routier départemental ainsi que de la Rocade de Charleville-Mézières.
  • La DIR Nord (Direction Interrégionale des Routes) gère le réseau routier national, les autoroutes et voies express (hormis la Rocade de Charleville-Mézières)
  • Enfin, les Communes et Communautés de communes se chargent de leur réseau routier communal ou intercommunal, des voies communales, intercommunales et chemins ruraux.

La viabilité hivernale 2020/2021 en chiffres :

  • 115 jours de viabilité hivernale, dont 59 jours de patrouilles « terrain »
  • 62 jours avec une température inférieure à 0°C
  • 29 jours de neige
  • 65 agents d’astreinte par semaine
  • 7.128 tonnes de sel répandues