Coopération transfrontalière : l'Ardenne franco-belge unie pour la mobilité

Ce lundi 24 janvier, à Vireux-Molhain, Noël Bourgeois, Président du Département des Ardennes a assisté à la signature de la convention de financement des études techniques en vue de la réouverture de la liaison ferroviaire Reims/Namur (voire Bruxelles) par le rétablissement de la voie ferrée entre Givet et Dinant. Elles prendront également en compte la réalisation d’une voie pour les modes « doux » de type Ravel (véloroute) sur le même axe.

Cet événement fédérateur a rassemblé les personnalités et forces vives des Ardennes mais également celles de la Belgique. Parmi elles, aux côtés de Noël Bourgeois, Président du Département, étaient présents : Alain Bucquet, Préfet des Ardennes  Boris Ravignon, Vice-Président du Conseil régional Grand Est, Else Joseph, Sénatrice des Ardennes, Marc Laménie, Sénateur des Ardennes, Pierre Cordier, Député des Ardennes, Bernard Dekens, Président de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse, Brice Fauvarque, Vice-président du Conseil départemental, missionné pour les Coopérations et les programmes Interreg, ainsi que Lionel Legrand, représentant Georges Gilkinet, Ministre Fédéral belge des Mobilités et François Sénémaud, Ambassadeur de France en Belgique. 

Rapprocher les territoires

Pour rappel, inaugurée en 1863, la circulation ferroviaire voyageurs et fret de ce tronçon, mesurant 21 km dont 19 en Belgique, été interrompue à la fin des années 1980. Sa réouverture, complémentaire de l’axe autoroutier E420/A304, est « assurément une étape concrète et marquante, attendue depuis longtemps, pour le développement de la Vallée de la Meuse et du territoire ardennais » a rappelé Noël Bourgeois, Président du Conseil départemental, lors de sa prise de parole.

Ce projet, récemment ravivé par la modernisation en cours de la ligne Charleville – Givet a reçu le soutien du Conseil départemental des Ardennes pour la première phase de travaux, hors de son domaine de compétence, pour un montant de 5,5 M€ sur un coût total de 73 M€, a été identifié par l’Union Européenne comme liaison ferroviaire manquante prioritaire (« Missing link »). Il a également fait l’objet d’une fiche action dans le cadre du Pacte Ardennes (FA33 - Développer une offre de service de transport public ferroviaire entre Namur et Reims via Givet et Dinant), signé le 15 mars 2019, par le Conseil départemental des Ardennes.

La réouverture ferroviaire de la ligne Reims/Namur via Givet/Dinant conforte la position stratégique du département des Ardennes, grâce notamment à ses 205 km de frontière commune avec la Belgique.  

https://www.ardennes.com/

Agence de développement touristique

http://www.mescoursesenardennes.fr

Mes Courses en Ardennes

https://laboratoire.cd08.fr/

Laboratoire Départemental d'Analyses

Laboratoire Départemental d'Analyses
https://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
https://bda.cd08.fr/

La Bibliothèque Départementale

https://archives.cd08.fr/

Les archives départementales