Suppression de dessertes ferroviaires : Benoît Huré interpelle la SNCF

Il y a quelques jours, la SNCF indiquait qu’elle prélevait des conducteurs de train affectés à des dessertes TER dans les Ardennes pour les redéployer vers l’Ile-de-France, en supprimant 6 dessertes sur les lignes Charleville-Hirson et Charleville-Givet.

Suppression de dessertes ferroviaires dans les ardennesPour de nombreux Ardennais (habitants de la Vallée de la Meuse, étudiants inscrits en région Hauts-de-France…), cette décision va à l’encontre de la volonté de désenclavement du département impulsée depuis de nombreuses années, notamment par le Conseil départemental des Ardennes. En effet, ce dernier s’est encore récemment engagé, et ce bien au-delà de ses compétences obligatoires, à participer à la rénovation de la ligne Charleville-Givet à hauteur de 5,5 millions €. Cet investissement s’ajoute à ceux déjà réalisés pour la réfection de la voie (5 millions €) et pour la modernisation de gares, pour 0,7 million €.

En tant que Président du Conseil départemental des Ardennes, Benoît Huré a souhaité alerter directement le Directoire de la SNCF, en adressant un courrier à son président, Guillaume Pepy.

Courrier du Président du Conseil départemental des Ardennes à Monsieur Guillaume Pepy.