Musée Guerre et Paix : escale parisienne avant la réouverture

Du 12 au 14 février dernier, le Musée Guerre et Paix en Ardennes a révélé quelques-uns de ses trésors au Salon Vivre l’Histoire de Paris. De quoi patienter jusqu’à la réouverture du musée prévue en fin d’année. Ce rendez-vous, destiné à faire découvrir ou redécouvrir d’une manière ludique l'Histoire de France à travers une série d'animations et d'ateliers pour tous les âges et tous les goûts, a rassemblé sur 3 jours plus de 100 exposants de l’univers du loisir historique et près de 10 000 visiteurs.

"Le salon Vivre l’Histoire a été une très belle expérience, se réjouit Marie-France Devouge, responsable du Musée Guerre et Paix en Ardennes. Nos Ardennes de mémoire étaient promues sur un stand dédié de 50 m², aménagé par le musée. A cette occasion, nous avions sélectionné et présenté 3 mannequins sur les 130 qui seront à découvrir dans le futur musée: un fantassin français pour illustrer la guerre de 1870; une troupe d’assaut allemand 1918 pour illustrer la Grande Guerre ainsi qu’un spahi et son cheval équipé de tout l’harnachement 1940 pour illustrer la Seconde Guerre mondiale. Notre stand n’a pas désempli et plus de 1500 dépliants du musée ont été distribués à des visiteurs très intéressés par la réouverture. Le vendredi, l’équipe du MGPA était accompagnée de l’Agence de Développement Touristique (ADT) des Ardennes ainsi que du Château-Fort de Sedan.

Durant le week-end, c’est David Harmand, membre de l’association de l’Ouvrage de La Ferté, qui était présent, arborant fièrement une tenue des troupes motorisées françaises de 1940. Enfin, le dimanche une présentation de l’évolution de la tenue du soldat français de 1914 à 1940 par François Vauvillier, président de la société de presse Histoire et Collections, organisateur du salon, a attiré le public sur le stand. Cette animation a été suivie d’une présentation de notre département par Stéphane André, Directeur de l’Action Culturelle, Educative et Sportive du Conseil départemental.

Un avant-goût des animations et reconstitutions que l’équipe du Musée Guerre et Paix en Ardennes proposera bientôt dans ses propres murs. A suivre…