Flash Info

La Baignade autorisée au lac des Vieilles Forges En savoir plus

LE BUDGET PRIMITIF 2015 A ÉTÉ VOTÉ

Le budget primitif de notre collectivité a été voté ce mercredi 11 mars 2015 par l'assemblée départementale, pour un montant total de 473,2 M€ (hors mouvements financiers). 

5 chiffres clés : 

  • 473,2 M€ : budget global du Département des Ardennes 2015
  • 173 M€ : montant des aides en faveur des personnes en difficultés, âgées et handicapées
  • 71 M€ : dépenses d'investissement 2015
  • 21,25% : taux inchangé de la taxe foncière sur les propriétés bâties
  • 672 €/hab : encours de la dette en 2015 soit 195 779 239 € au total

 

Orientations 2015 : 

  • la poursuite d'une politique d'investissement et d'intervention dynamique et stimulante,
  • la recherche de soutiens financiers auprès de partenaires extérieurs,
  • l'évaluation de l'efficience de chacune des politiques publiques menées par la collectivité
  • le maintien d'une gestion maîtrisée de l'évolution de la masse salariale, couplé à un objectif volontariste d'économies sur les dépenses de fonctionnement.

Les missions sociales

Le poids des missions sociales s'alourdit, du fait du désengagement de l'État, qui ne compense pas totalement le transfert de compétences dans ce domaine, mais aussi de la situation économique et sociale actuelle. Dans le budget 2015, les missions sociales représentent 173 millions d'euros.

Une politique d'investissement ambitieuse

Malgré cette situation financière délicate, le Conseil général a décidé de maintenir un volet important d'investissements, à hauteur de 71 millions d'euros. Cette volonté d'investir est nécessaire pour l'avenir du département mais aussi indispensable pour l'activité des entreprises de notre territoire. Ainsi, 10 millions d'euros d'investissement assurent la pérennité de 260 emplois pendant un an, participant de fait à la lutte contre la précarité. 

Les grands chantiers envisagés s'articulent autour de 3 axes majeurs :

  • les chantiers routiers avec le lancement des travaux du barreau de raccordement à hauteur de 2 millions d'euros, l'entretien de la voirie départementale pour plus de 5,2 millions d'euros et l'aménagement de carrefours et ouvrages d'art pour 800 000 euros. Par ailleurs, le Conseil général poursuivra en 2015 sa participation à la construction de l'A304 à hauteur de 10 millions d'euros.
  • l'entretien et la construction de bâtiments avec 5,8 millions d'euros pour les collèges ardennais, 4,7 millions d'euros pour les gendarmeries  ou encore 1,1 million d'euros pour le Musée Guerre et Paix en Ardennes.
  • l'aménagement de zones d'activités et autres espaces avec 974 000 euros pour les zones d'activités de Villers-Semeuse, Vivier-au-Court et Château-Porcien, 1,6 million d'euros pour la construction d'une Station de Traitement des Eaux Polluées (STEP) aux Vieilles-Forges.

De plus, le Département a inscrit dans le cadre de ses aides volontaires en faveur des communes en matière de voiries communales, d'infrastructures sportives et touristiques et d'aménagement rural un montant de subventions d'équipement de plus de 26 millions d'euros.

Enfin, le Conseil général a voté le Schéma Départemental d'Aménagement Numérique du Territoire dont la mise en oeuvre débutera dès 2015 et génèrera 189 millions d'euros d'investissements, financés par le Département, les communautés de communes, l'État et l'Europe. 

Cette volonté de maintenir un investissement élevé est une réponse concrète aux inquiétudes des professionnels du BTP, formulées notamment à travers la motion remise au Président du Conseil Général lundi 9 mars.