Fabrication additive : le Département soutient les technologies du futur

Pour répondre à l’émergence des nouvelles technologies de la fabrication additive*, des partenaires du monde économique et universitaire viennent de mutualiser leurs moyens pour permettre aux entreprises locales d’avoir accès à ces domaines d'activité à l'avenir prometteur. Un projet de près de 3 millions d'euros soutenu par le Département mais aussi l’Etat, le FEDER, la Région, l’Agglomération Charleville-Sedan, le CFA de l'Industrie Champagne-Ardenne et la Chambre de Commerce et d'Industrie. Avec un nom qui en dit long : PLATEFORME INDUSTRIE DU FUTUR 3D...

L’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie des Ardennes (UIMM) a officiellement dévoilé vendredi dernier son projet de création d'une plateforme technologique mutualisée dédiée à la fabrication additive, un projet collaboratif imaginé en partenariat avec l’Université Reims Champagne-Ardenne (URCA), le Centre Régional d'Innovation et de Transfert de Technologie (CRITT), l'Institut de Formation Technique Supérieur (IFTS), le Lycée François Bazin et le Centre de Formation des Apprentis (CFA) de l'Industrie de Champagne-Ardenne.

La fabrication additive, c'est quoi ? Une approche de fabrication directe regroupant un "ensemble de procédés permettant de fabriquer, couche par couche, par ajout de matière, un objet physique à partir d'un objet numérique". On en parle souvent sous le terme générique "d'impression 3D".

Concrètement, la future plateforme, qui devrait être opérationnelle dès la fin de l'année,  oeuvrera pour atteindre quatre grands objectifs :

  • accroître le niveau de maîtrise et d'utilisation des procédés de fabrication additive par les entreprises,
  • inventer et innover dans les domaines clés du secteur,
  • favoriser l'émergence de projets partenariaux (R&D, formation...),
  • développer un point d'entrée fédérateur vers des moyens mutualisés.

Dotée de machines de R&D et de tailles industrielles implantées au sein des structures partenaires, la plateforme régionale a l'ambition d'imprégner le tissu industriel de la technologie en s'appuyant sur trois piliers : la formation, la recherche & développement et l'appropriation de la technologie par les industriels.

Ouverts à tous, ces équipements permettront de former du lycéen en bac professionnel aux étudiants en doctorat, les formateurs et les salariés des entreprises, et de réaliser des programmes de recherche portés par les laboratoires de l'Université, le CRITT MDTS et les entreprises.

Enfin, au-delà de la mise en oeuvre de la plateforme, les partenaires ont l'ambition de déployer un véritable écosystème favorable aux développements économique, scientifique, académique et technologique. Ainsi, des travaux sont en cours pour mettre en place, au sein de l'IFTS de Charleville-Mézières, une chaire industrielle et une filière de formation d'ingénieurs.

Le budget d'investissement du projet s'élève à 2 900 000€ et le budget de fonctionnement sur 3 ans à 970 000€. Le Département s'engage financièrement pour la réussite de cette démarche, à hauteur de 205 000€ de subvention d'investissement et de 170 000€ de subvention de fonctionnement. Le projet sera également soutenu financièrement par les fonds européens FEDER, l'Etat, le Conseil régional de Champagne-Ardenne, le CFA de l'Industrie de Champagne-Ardenne, la Communauté d'Agglomération Charleville-Sedan et la Chambre de Commerce et d'Industrie Territoriale des Ardennes.