Derniers jours pour s'approprier la Meuse

Si vous n’êtes pas inondé de choses à faire cette semaine, filez à la Vitrine culturelle du Conseil départemental place Ducale, à Charleville-Mézières : il reste encore quelques jours pour profiter de l’expo « Apprivoiser la Meuse » ! Dimanche soir, ce sera fini…

A travers nombre de photos, de vidéos et d’animations, cette exposition –la 1ère du nouveau cycle d’expos qui seront proposées à la Vitrine en 2016- présente la Meuse sous toutes ses facettes : environnementale, avec le cycle de l’eau, la faune, la flore et la pêche ; historique, avec un retour sur les grandes crues du siècle dont celle de 1995 ; technique, avec l’évocation de la prévention des risques, des grands travaux déjà réalisés et en cours. Car il est vrai que les inondations sont le principal risque naturel pour notre département. L’expo « Apprivoiser la Meuse » a d’ailleurs été réalisée à l’occasion des 20 ans de ces événements, mais aussi des travaux de modernisation des barrages à aiguilles sur la Meuse.

Le 29 mai 2015, le Président du Conseil départemental Benoît Huré, le directeur général délégué de Vinci et le président du conseil d'administration de Voies Navigables de France (VNF) avaient posé la 1ère pierre du centre d'exploitation des barrages de l'Aisne et de la Meuse, situé sur le Parc d'Activités Départemental de Lumes. Le bâtiment, d’une surface de 800 m² et construit en Haute Qualité Environnementale, est en cours d’achèvement. Il abritera à terme le poste de pilotage de la société BAMEO, filiale de Vinci et de SHEMA (groupe EDF) et de MERIDIAM qui a remporté le premier Partenariat Public Privé concernant des voies navigables. Cet accord passé avec VNF porte sur une durée de 30 ans et représente un investissement de 312 millions d'euros. Il comprend la conception, le financement puis l'exploitation, la maintenance et le gros entretien de renouvellement de 29 barrages automatisés, sur la Meuse et sur l'Aisne, ainsi que de leurs équipements associés.

Avec des barrages répartis dans 4 départements, dont 21 dans les Ardennes, ce chantier de rénovation est le plus gros chantier dans le 08 après l'A304. Il va générer en tout près de 250 emplois et employer 50% d'entreprises locales.

Autre implication, forte, du Département en matière de lutte contre les inondations : sa participation au financement de la construction du clapet du canal Mazarin (quartier de Mézières à Charleville), inauguré au mois de juin dernier. Mis en place pour protéger les berges du canal en cas d'inondation, ce clapet constituait la dernière étape du Projet d’Intérêt Général (PIG) porté à l’époque par le SIVU de Charleville-Mézières - Warcq. Il permet d’abaisser le niveau de l’eau d’environ 40 cm et d’améliorer la capacité de dérivation qui est passée de 50 m3/s à 150 m3/s. Un chantier d’envergure à 30 millions €, dont 12 millions € financés par le Conseil départemental.

« Apprivoiser la Meuse » : jusqu’au 7 février inclus à la Vitrine culturelle et touristique des Ardennes - 24, place Ducale à Charleville-Mézières.