Une rose aux couleurs de l’Ardenne

La première rose ardennaise est baptisée ce samedi 14 août 2021 à 16h au Relais de Poste de Launois-Sur-Vence. Elle porte symboliquement le nom de G’Ardenne*, soulignant son ancrage transfrontalier.

Hubert Fontaine, plus connu par les amoureux du jardinage sous le nom d’Hubert le jardinier, est à l’origine de la création de la toute première rose ardennaise. L’idée lui trottait dans la tête depuis un moment et c’est par hasard qu’il a pu concrétiser ce projet : « Je me suis lié d’amitié avec François Félix, un obtenteur [ndlr : celui qui créé une variété nouvelle] installé en Isère, raconte Hubert. Un jour où je vais le voir, je lui parle de mon idée de rosier pour les Ardennes ; il me montre alors une variété qu’il entretenait depuis plusieurs années et qui était prête à être exploitée. Et décide de me l’offrir ! »  

Adaptée au sol ardennais


Restait au jardinier à trouver un professionnel dans les Ardennes capable de multiplier la rose pour en assurer la production. Hubert contacte une connaissance, Anthony Forgeard qui, avec son épouse Camille, a repris la pépinière de Saint-Lambert-et-Mont-de-Jeux : « On a tout de suite été emballé par ce projet, raconte le jeune couple. On a reçu de la part de l’obtenteur un greffon du rosier qu’on a greffé à un églantier pour l’acclimater aux Ardennes. Après un an de culture, le rosier se plaît toujours bien, on peut donc considérer qu’il s’est bien adapté au sol ardennais. »   
Entre-temps, Hubert trouve un nom pour ce rosier qui, pour lui, ne connaît pas de frontière : la G’Ardenne sera le rosier de l’Ardenne ! « C’est une rose parfumée qui sent légèrement l’églantier. Elle est robuste, résistante aux maladies et ne nécessite que peu d’entretien, justifie Hubert. Elle est idéale pour les particuliers qui ne sont pas des experts en jardinage ou pour les collectivités qui veulent embellir leur territoire. »

Fleurir les jardins


Hubert et Antony rêvent en effet de voir la G’Ardenne fleurir aux 4 coins du département. Tout comme Dominique Arnould, conseillère départementale et Présidente de l’Agence de Développement Touristique des Ardennes (ADT08), qui considère ce rosier ardennais comme un formidable outil de promotion du territoire : « Nous venons de lancer les démarches pour que chaque commune ardennaise labélisée Villes et Villages Fleuris reçoive son rosier ardennais ! 

 

*Le nom G'Ardenne* est un jeu de mot autour de garden, le jardin en anglais et de l'Ardenne, le massif transfrontalier ardennais à cheval sur trois pays, France, Belgique et Luxembourg. Fer de lance de la marque Ardenne, touristique et transfrontalière, cette rose viendra fleurir toutes les communes du département des Ardennes dans le cadre du label villes et villages fleuris.