Flash Info

La MDPH est fermée au public jusqu'au 25 avril En savoir plus

Retour sur... la visite de la ministre Jacqueline Gourault

Ce lundi 15 mars 2021, à l’Hôtel du Département, le Président du Conseil départemental Noël Bourgeois, a accueilli Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, à l’occasion du Comité Directeur du Pacte Ardennes.

En ouverture de cette réunion le Président Bourgeois a souligné que « Ce Comité Directeur marque le 2ème anniversaire de la signature du Pacte Ardennes. C’est un travail collectif et une formidable mobilisation de tous les acteurs locaux pour relever un défi commun. »

 

Pour rappel, le Pacte Ardennes a été officiellement signé le 15 mars 2019 à Charleville-Mézières, entre l’Etat, le Département, la Région, et les intercommunalités et en présence du Ministre des Solidarités et de la Santé et du Ministre chargé des collectivités territoriales.
Le Pacte Ardennes se définit ainsi comme un ensemble d’engagements réciproques de tous les acteurs du territoire, avec des droits et des devoirs pour chacun. Cette stratégie collective, négociée pendant plusieurs mois, vise à renforcer l’attractivité du département à tous points de vue, en s’appuyant sur ses nombreux atouts.

 

Levier de développement

Le Conseil départemental a ainsi proposé dans ses domaines de compétences des axes de travail, comme le retour à l'emploi des bénéficiaires du RSA, le collège du futur, le territoire inclusif pour les personnes en situation de handicap, les circuits courts ou encore la création d’une légumerie départementale (inaugurée en septembre 2019 au collège le Lac à Sedan).

De plus, le Président Bourgeois a interpellé la Ministre de la Cohésion des Territoires sur deux projets d’ampleur portés par le Département :

« Inscrit dans le Pacte depuis l’origine comme fiche projet n°109, je propose désormais, avec la construction de deux collèges, qu’elle devienne une fiche action. Un nouveau collège à Charleville-Mézières viendrait remplacer deux établissements vétustes du chef-lieu des Ardennes. Le second projet porte sur la construction d’un collège neuf en remplacement des actuels collèges de Bogny-sur-Meuse et de Monthermé.L’autre dossier d’importance pour notre département et les différents territoires concernés est celui de la Voie verte Sud-Ardennes. Cette voie de randonnée de 110 km reliant l’actuelle Voie verte Trans-Ardennes au département de l’Aisne est porteuse de forts enjeux de développement touristique et de mise en valeur de patrimoine fluvial. »

>>> A ce jour, le Pacte Ardennes comporte 90 fiches actions où près de la moitié d’entre elles sont réalisées dans des domaines variés (éducation, sport, économie aménagement…). Au total, cela représente un engagement d’environ 92 millions d’euros où l’Etat y consacre 32 millions.

    Consultez l’allocution complète du Président du CD08