Illettrisme : l'urgence d'agir

Ce jeudi 21 octobre, le Conseil départemental a organisé la journée départementale intitulée « L’illettrisme dans les Ardennes : une urgence, un défi » au Centre de Congrès des Vieilles-Forges. L’événement a réuni près de130 personnes, concernées par ce phénomène souvent qualifié d’invisible.

« La lutte contre l'illettrisme est un enjeu fort qui s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté mise en place par l'Etat et dans lequel le Conseil départemental est engagé », a rappelé Jean Godard, Vice-Président du CD08, dans son discours d’ouverture.

C’est pourquoi la Bibliothèque départementale des Ardennes (BDA) a décidé de créer une journée dédiée à la thématique, labellisée « Agir ensemble contre l’illettrisme » par l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI). Au programme de cette journée : conférences, témoignages, ateliers…

Pour rappel, une personne en situation d’illettrisme est une personne qui a été scolarisée en langue française, mais dont l’apprentissage scolaire n’a pas conduit à une maîtrise de la lecture, de l’écriture ou du calcul. Ainsi, elle ne dispose pas des compétences de base pour faire face, de manière autonome, à des situations courantes de la vie quotidienne : lire une notice, payer une facture…L’illettrisme accentue l’exclusion sociale.

Prévenir pour accompagner 

De nombreux acteurs institutionnels (travailleurs sociaux, psychologue du travail, médiatrice sociale…) et associatifs des champs de la culture (bibliothécaires..), de la formation ou de l’insertion (conseiller en insertion…) étaient présents avec une ambition commune : prévenir et sensibiliser pour lutter contre ce phénomène qui constitue un frein à l’épanouissement personnel.  

Lors de la matinée consacrée aux conférences, les participants ont pu découvrir la synthèse des travaux menés en 2020 et 2021 par Josiane Dupont, formatrice et consultante dans la lutte contre l'illettrisme, missionnée par le BDA pour réaliser un état des lieux à l’échelle départementale.  Son rapport met en évidence que des dizaines de milliers d’Ardennais de tout âge ont des difficultés avec la langue française, que ce soit dans la verbalisation, l’écriture ou la lecture. Pour Josiane Dupont : « L’illettrisme est un handicap invisible. Dans tous les cas, cela génère un sentiment de honte et une mauvaise estime de soi entretenus par le fait que les personnes n’osent pas parler de leurs difficultés. » 

Initier des actions 

Le Collectif Illettrisme 08 réunit des professionnels d’institutions et d’associations travaillant dans les domaines de l’accompagnement social, de l’insertion professionnelle mais aussi de la culture.: 
Depuis septembre dernier, il dispose d’une page Facebook Collectif illettrisme 08 dont l’objectif est de mieux comprendre et informer sur les situations d’illettrisme et d’accompagner les personnes en difficultés avec la langue et les professionnels en contact avec ce public.

Focus sur Racont’âges 

Pour prévenir l’illettrisme, la BDA et la Direction Enfance et Famille du Département ont imaginé l’action Racont’âges : lisons ensemble. Elle a permis de former les services de la Protection Maternelle et Infantile à promouvoir, au sein des Maisons des Solidarités,  l’usage du livre et de la lecture dans le développement du lien parent-enfant. En effet, l’éveil culturel fait partie intégrante du développement de l’enfant et le livre est un des moyens privilégiés d’y accéder.
 

 

 

En consultation

PDF1.53 Mo

synthese_josiane_dupont.pdf