Commission permanente : retour sur les principales décisions du 7 février

Lors des Commissions permanentes, les Conseillers départementaux votent des décisions qui impactent significativement le quotidien des Ardennais et façonnent le territoire de demain. Retour sur la réunion du vendredi 7 février.


[INSERTION]

Dans le cadre du Plan Départemental d’Insertion (PDI) 2020, 158.120 € ont été alloués au titre de l’accompagnement des jeunes bénéficiaires du RSA de moins de 26 ans en faveur des 4 missions locales ardennaises et 551.475 € pour des structures d’Insertion par l’Activité Economique.
Par ailleurs, une subvention de 351.000 € a été accordée à l’Organisme Intermédiaire des Ardennes, chargé de la gestion de la subvention globale 2014-2020 octroyée au titre du Fonds Social Européen en faveur des Ardennes.
Enfin, l’Organisme Intermédiaire des Ardennes bénéficie aussi d’une avance de trésorerie de 1,4 million € pour le préfinancement des opérations validées au titre du FSE 2020.

[SOLIDARITÉ TERRITORIALE]

Dans le cadre du dispositif des Contrats de territoire, l’Assemblée départementale vient de répartir entre les 8 territoires ardennais 2.311.617 €, pour accompagner communes et intercommunalités dans la mise en œuvre de leurs projets. Parmi eux : les travaux de rénovation et d’agrandissement de la salle des fêtes de Lumes (Ardenne Métropole), la réparation du pont George-Sand à Revin (Ardenne Rives de Meuse), la création d’hébergements touristiques au camping de Bairon (Argonne Ardennaise), l’extension de la salle polyvalente de Lucquy (Crêtes Préardennaises), ou bien encore les travaux de requalification du centre-bourg de Carignan (Portes du Luxembourg). 

[AMÉNAGEMENT]

Au titre du Programme de Rénovation Urbaine, des subventions pour un montant total de1.050.231€ ont été votées pour financer des opérations à Sedan (construction de 40 logements) et Revin (démolition de 188 logements + aménagement des espaces publics). 
Les élus départementaux ont par ailleurs approuvé l’organisation de la maîtrise d’ouvrage et le plan de financement prévisionnel des travaux de la Voie verte Sud Ardennes. Le Conseil départemental participe à hauteur de 3.586.157 € (incluant la valorisation de la maîtrise d’œuvre à hauteur de 500.000 €).

[SOLIDARITÉ]

Le 3 février dernier, le secrétaire d’Etat en charge de la protection de l’enfance, Adrien Taquet, a annoncé un renforcement des moyens pour la protection de la jeunesse. L’Etat s’engagera financièrement à hauteur de 80 millions € pour déployer la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance dans les 30 premiers départements signataires, dont les Ardennes.
Cet apport de l’Etat doit permettre au Département des Ardennes d’aller plus loin dans les projets déjà menés qui s’inscrivent dans les 4 axes d’actions de la stratégie nationale, à savoir :

  • Accélérer le virage de la prévention en protection de l’enfance
  • Sécuriser les parcours des enfants protégés et prévenir les ruptures
  • Donner aux enfants protégés les moyens d’agir et garantir leurs droits
  • Préparer l’avenir et sécuriser la vie d’adulte des enfants protégés

[CULTURE]

Le Conseil départemental contractualise avec l’Etat des conventions 2020-2022 pour la mise en œuvre d’un Contrat Départemental Lecture Itinérance et d’un Contrats Territoire Lecture. Objectif : conforter l’ingénierie culturelle de la Bibliothèque Départementale des Ardennes (BDA) au service des collectivités ardennaises.

[SPORT]

Les élus ont accordé une subvention exceptionnelle de 20.000 € au Roller Hockey Pays Rethélois, qui rencontre actuellement des difficultés financières.

[SÉCURITÉ ROUTIÈRE]

A l’unanimité, les élus départementaux ont décidé de ne pas engager de démarche visant à repasser les routes départementales ardennaises à 90 km/h.


[L’INFO EN +]

Le Conseil départemental a mis à jour son linéaire de voiries départementales (au 1er janvier 2020) : 

  • 3.309 km de routes départementales 
  • 127 km de voies vertes