Assemblée : Synthèse des principales décisions de la Commission permanente du 15 octobre

Réunis en Commission permanente, les élus du CD08 votent des décisions qui impactent significativement le quotidien des Ardennais et façonnent le territoire de demain. Voici les principales décisions de cette séance du 15 octobre. 

Encourager les formations

Pour aider les personnes qui suivent ces formations : Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA), Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD), Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA), 1.220 € viennent d’être alloués lors de cette cinquième répartition. Sept personnes sont concernées et bénéficient de ce soutien financier.

Valoriser le bien-être par le sport

9 associations sportives viennent d’être aidées par le Département à hauteur de 500 € pour leur labellisation par le Réseau Sport Santé Bien-être. Parmi elles, le Fitness Club de Warcq, Le Château Vert Cyclotourime à Givet ou encore l’Effort de Nouzonville (Gymnastique).

Participer à la solidarité humaine

Dans le cadre de son soutien aux associations à caractère social, le Département vient de répartir la somme de 21.070 € entre 7 structures. Parmi elles, la Banque Alimentaire des Ardennes, La Maison Hôtelière des Parents et des Patients, Les Restaurants du Cœur (antenne des Ardennes).

Le Conseil départemental accompagne les centres sociaux du territoire pour leur permettre de mener à bien leurs projets. 5 d’entre eux bénéficient, pour chacun d'entre eux, d’une subvention de 34.000 € . Il s’agit du Centre Social Yves Coppens, Centre Social Fumay-Charnois, Centre Socio-culturel Aymon Lire, Centre Social Animation Ronde Couture, Centre Socio-culturel l’Alliance. 

Environnement

6.000 € : c’est la somme attribuée à la Fédération des Ardennes pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique. Cette subvention permet la création et la diffusion d’outils de communication pour sensibiliser les habitants. 

L’info en + :

9.281.444 € c’est le montant que le CD08 répartit entre les communes et EPCI au titre du Fonds Départemental de Péréquation de la Taxe Professionnelle, selon des critères objectifs (potentiel fiscal, importance des charges…). Cette dotation alimentée par l’Etat a pour but d’harmoniser les ressources entre les collectivités.